Bienvenue au paradis, Bernard Werber

« Finalement, une vie ça se résume à deux nombres côte à côte. L’entrée et la sortie. Ensuite on remplit. On naît, on pleure, on rit, on mange, on défèque, on bouge, on dort, on baise, on se dispute, on parle, on écoute, on marche, on s’asseoit, on se couche et… on crève. »

couv11081865Titre : Bienvenue au paradis
Auteur : Bernard Werber
Édition : Le Livre de Poche
Nombre de pages : 193 pages
Genre : Théâtre
Où le trouver ? Fnac, Club, Amazon

 

 

 

 

tumblr_inline_mumwro2mwl1rxvqmz (1)

Le Paradis ? Un jour vous aussi vous y viendrez. Alors préparez-vous au Jugement dernier. Il y aura un avocat (votre ange gardien), un procureur (votre démon) et un juge (de préférence impartial). Mais les valeurs au Paradis ne sont pas les mêmes que sur Terre. Anatole Pichon va en faire l’amusante expérience. (Source : Livraddict)

 

tumblr_inline_mumwro2mwl1rxvqmz (2)

Pour ce point de mon article, je vous renvoie à un autre de mes articles exclusivement sur Bernard Werber 😉

 

tumblr_inline_mumwro2mwl1rxvqmz (3)

Vous connaissez maintenant mon amour pour Bernard Werber. Je connaissais pas mal de choses de cet auteur, mais pour Noël, une bonne amie m’a offert deux de ses livres que je ne connaissais absolument pas, dont Bienvenue au Paradis, cette pièce de théâtre qui questionne la vie après la mort, la réincarnation et les choses qui font qu’on réussit notre vie.

Dès l’instant où elle m’a donné ce livre, je l’ai commencé. Le même jour, je le finissais. Et malgré une petite déception face à ce que j’aime d’habitude, j’ai adoré !

tumblr_m619we5yZP1roe54e

 

La petite déception dont je vous parlais est le suivant : dans ce roman, l’avocat s’appelle Caroline et le procureur s’appelle Bertrand. Dans leur dernière réincarnation, ces deux personnes étaient ensemble. Au fil du livre, on apprend qu’ils se sont quittés dans de mauvaises conditions à cause de quelqu’immaturité de Bertrand. Et c’est là que le petit défaut que j’ai trouvé à ce livre arrive : j’aurais voulu en savoir plus sur ces deux personnages. J’aurais voulu que leur histoire soit plus au centre de l’histoire. Non pas que ça aurait dû passer devant l’histoire principale d’Anatole Pichon, mais un peu plus de relation amoureuse ne m’aurait pas déplu.

Cependant, Werber m’a, comme toujours, retourné la tête. Et dans cette pièce de théâtre, la voix de l’auteur est en particulier mise en avant par Bertrand, le procureur. Il est pleins de bonnes citations sur la société, les hommes et leur façon de fonctionner.

 » Les humains essaient de réduire leur malheur plutôt que de construire leur bonheur. »Â 

Ainsi, même si la pièce se tourne de temps à autre en comédie (d’ailleurs, la fin et les réactions de certains personnages m’ont beaucoup fait rire), les réflexions que l’on peut se faire par rapport à ce genre de phrases nous forcent à réfléchir sur la société, la vie actuelle que nous menons et notre futur.

De plus, le théâtre a toujours été quelque chose que j’aime lire. Lorsque j’étais enfant, j’en ai fait et j’adore cette méthode d’expression. Mais là, j’avais la pièce sous les yeux !  Introduction, didascalies : tout est au top pour faire travailler l’imagination du lecteur.

En quelques mots, je ne peux donc que vous recommander ce livre ! Même si j’aurais voulu un peu plus de sentimental (il y en a quand même déjà pas mal !), cette pièce de théâtre n’est pas forcément fait pour ça. Cette pièce est faite pour faire réfléchir les gens. Pour les conscientiser. Pour leur faire ouvrir les yeux. Et en ce sens, dans n’importe quel ouvrage, Werber arrive toujours à son but.

Carolane. 💖

 

Je ne suis pas la seule à l’avoir lu !

Livres et lumière

Et sinon en ce moment je lis…

Lecture et écriture

Méli Lou

Wonderbook

 

 

 

Publicités

Une réflexion sur “Bienvenue au paradis, Bernard Werber

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s